En phase de développement, comment financer mon accompagnement, ma formation ?

Temps de lecture :
10 min
Catégories :
Ressources

BGE Pays de la Loire accompagne plus de 2900 chefs d’entreprise chaque année, et constate que beaucoup de dirigeants de petites entreprises ignorent leurs droits à la formation, et de ce fait passent à côté d’une aide précieuse pour leur développement.

Quelle que soit votre situation, vous cotisez au titre de la formation professionnelle et pouvez mobiliser vos droits auprès du Fonds d’Assurance Formation dont vous dépendez :

financement de la formation

1. Vous êtes travailleur non salarié

Vous êtes travailleur non salarié (micro entrepreneur, entreprise individuelle, gérant d’EURL ou majoritaire de SARL) : selon le secteur d’activité, vous cotisez auprès d’un fonds de formation spécifique :

  • Activités artisanales : CMAR (formations transversales en gestion-développement d’entreprises) et FAFCEA (formations techniques métier)
  • Activités libérales : FIFPL
  • Activités commerciales : AGEFICE. A noter le très avantageux dispositif « Mallettes du Dirigeant » de l’AGEFICE, pour lequel BGE Pays de la Loire est habilité.

2. Vous êtes dirigeant salarié

Vous êtes dirigeant salarié (SAS, Gérant minoritaire SARL …) : En l’absence de plan de formation dans l’entreprise et de budget dédié, vous pouvez mobiliser votre Compte Personnel de Formation.

Attention, il faut vérifier que l’organisme de formation dispense des formations éligibles au CPF (les formations BGE sont éligibles). La demande se fait alors directement auprès du fonds d’assurance formation dont dépend votre branche d’activité.

A noter : si vous êtes nouvellement installés, que vous ne prélevez encore aucun salaire, c’est Pôle Emploi qui gère votre CPF (à condition d’être inscrit).

3. Un autre dispositif

Enfin, un autre dispositif, fiscal celui-ci, peut être activé :

Il s’agit du Crédit d’Impôt pour formation du chef d’entreprise. Ce crédit d’impôts est calculé en fonction du nombre d’heures de formation suivies par le dirigeant pendant l’année, multipliées par le SMIC horaire brut (plafonné à 40 heures). Par exemple, une entreprise dont le dirigeant a suivi en 2019 40 heures de formation, pourra déduire en 2020 un crédit d’impôt de 401,2 € = 40 x 10,03 (SMIC en vigueur en 2019).

Tous les chefs d’entreprises sont concernés, quels que soient la forme juridique et le secteur d’activité de l’entreprise, à condition qu’elle soit imposée d’après son bénéfice réel.

 

BGE est un organisme de formation et notre objectif est de vous accompagner et vous former pour le développement de votre activité. Que vous ayez tout compris ou non aux explications ci-dessus, n’hésitez pas à nous consulter pour mettre en place les solutions qui vous permettront de booster votre activité !

Les derniers articles

Besoin d'informations ou de conseils ?

close-link
Etre rappelé